Un joli conte plein de tendresse et de poésie

Sep 22, 2021 Coup de coeur Lire 95

J’ai envie de partager avec vous la joie et l’émerveillement que m’a procuré l’album de Delphine Roux (auteure) et Pascale Moteki (illustratrice).

« L’amie en bois d’érable » parle de liens visibles et invisibles, de transmission, mais aussi de créativité. C’est un album plein de poésie avec des illustrations très tendres et colorées. 

La petite japonaise Tomoko habite dans une maison à l’ombre d’un grand pin dans un petit village. Curieuse et rêveuse, elle déborde de joie lorsque sa tante Nami lui offre une kokeshi au sourire tendre, peinte de fleurs d’iris.

Cette petite poupée en bois d’érable l’accompagne dans son quotidien. Et lorsqu’elle disparaît lors d’un violent orage, Tomoko est inconsolable. Mais sa tante lui dit « Je suis sûre qu’une bonne âme a trouvé ta poupée et qu’elle en prendra soin ».

Un livre doux qui parle de transmission, de création, de passion, de la vie faite de rencontres qui nous guident, nous construisent, nous rassurent, nous font du bien. Un livre beau et apaisant.

Le mot de l’éditeur :

« Au fil d’une narration linéaire, l’autrice nous accompagne dans les profondeurs du cœur d’une enfant qui doit apprendre à se séparer d’un objet qu’elle adore. La vie lui apprend alors que, parfois, à leur façon et de manière inattendue, les objets tissent des liens entre les humains ».

Pour aller plus loin :

  • A lire l’interview de Delphine Roux et Pascale Moteki sur « Journal du Japon ».
  • Présentation de Delphine Roux à regarder sur : https://youtu.be/ZBnVBasqokk
  • Télérama : « Souvent, on soulève la couverture d’un album comme on ouvre une porte. Mais rarement, sur le seuil, une telle beauté saute au visage » (Marine Landrot).

Bonne lecture à vous !

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.